Rodage des pneus (break-in)

Un pneu est constitué de plusieurs nappes superposées et de câbles noyés dans la gomme.

1 - Constitution d'un pneu

De part ces différents mélanges, une période de rodage est donc nécessaire afin de pouvoir tirer pleinement partie des pneus tant au niveau de leur capacité motrice qu'au niveau de leur performance.

Lors de la fabrication, le pneu est lubrifié pour faciliter le démoulage. Une partie de cette substance reste sur la surface du pneu le rendant particulièrement glissant et diminuant sa motricité. Lorsque les nouveaux pneus viennent d'être montés, il est important de s'y habituer et de ne pas les soumettre à une puissance maximale.

Composition d'un pneu

  1. A La bande de roulement
  2. B Les ceintures
  3. C La carcasse
  4. D La tringle

2 - Recommandation pour le rodage

Il est recommandé d'adapter sa conduite (vitesse modérée, accélération progressive) sur une distance de 500 km. Le frottement de la bande de roulement sur le sol en virages et lors des freinages finira d'éliminer totalement le lubrifiant.

Il faut également souligner le fait que l'on ne s'aperçoit d'une usure importante que lorsque l'on atteint presque les témoins d'usure. Plus la hauteur de gomme d'un pneu est importante, moins la réaction du pneu est rapide. Il est donc normal que des pneus neufs répondent moins vite (sensation de flottement), même s'il s'agit de la même référence que les anciens. Ils sont neufs, avec une hauteur de gomme maximale ce qui induit une torsion légèrement supérieure des crampons, jusqu'à ce que la gomme se dégrade suffisamment.

Un pneu neuf peut provoquer une sensation de flottement lorsque la hauteur de gomme est la plus importante, surtout lorsqu'il s'agit d'un profil en V.

A savoir :

Avant d'obtenir des performances optimales il est recommandé d'observer une période de rodage sur une distance de 500 km.