Montage et Stockage

Le stockage et le montage d'un pneumatique sont des étapes particulièrement importantes, car les enjeux sont relatifs à la sécurité du conducteur.

1 - Montage

Pour la phase de montage, relativement délicate, il est recommandé de confier cette prestation à un professionnel. Un spécialiste sera à même de maîtriser bon nombre de problématiques liées à la sécurité (normes constructeur), aux performances et au confort. Les dimensions, les indices de charge et vitesse, la géométrie, le sens de rotation, le positionnement, la pression de gonflage et enfin l'équilibrage sont des éléments spécifiques aux différentes phases du montage. En outre, un mauvais équilibrage peut entraîner une usure rapide et des vibrations, qui impactent sur la durée de vie du pneu et le confort de conduite. Un spécialiste est à même de délivrer une prestation de qualité du fait de son expertise technique et des équipements à sa disposition (machine à pneus, bras de montage, appareils de mesure). La garantie fournie est aussi un gage de sécurité supplémentaire. Le rendement généré (longévité du pneu, économies de carburant, confort de conduite) permet de rentabiliser rapidement l'achat de la prestation.

En cas de montage soi-même, il est conseillé de se munir d'équipements alternatifs (bras de levier, équilibreuse) pour réaliser les différentes étapes, sans oublier le lubrifiant pour le rebord de jante et les flancs du pneu (nécessaire lors du démontage et de la repose).

Conseil :

Afin de protéger le pneu des agents chimiques, un pneu neuf est enduit de paraffine. Le produit étant glissant, attention à l'éliminer dès la première utilisation, de façon manuelle (de nombreuses astuces existent) ou en jouant sur les frottements avec la surface de contact lors du premier roulement.

2 - Stockage

Le stockage d'un pneu moto répond à des conditions bien particulières, du fait de la structure et de la composition du pneumatique. À l'instar de la maintenance, de l'entretien et du montage, il contribue à assurer la sécurité, optimiser les performances et allonger la durée d'utilisation. Les UV, l'ozone, l'humidité, la chaleur, le froid et les émanations chimiques représentent un danger pour la gomme. Il est ainsi conseillé d'entreposer les pneus dans un local sec, sombre et tempéré (10-25°C), à l'abri de produits chimiques et d'appareils électriques dégageant de l'ozone (moteurs électriques, postes à souder).

Le pneu devra être positionné différemment s'il est monté sur une jante ou non.

Un pneu janté doit être positionné horizontalement, car verticalement, le poids de la jante tend à l'affaisser, ce qui entraîne un « plat ». La hauteur de pile ne doit pas excéder 1,20 m. Le suspendre peut ainsi être idéal pour éviter tout contact avec la surface, potentiellement dégradante de par son irrégularité ou sa nature (bois par ex.).

Stockage pneus moto avec jantes

Un pneu démonté doit être positionné verticalement, sur des étagères, toujours en évitant le contact avec une surface présentant des aspérités. Le suspendre est déconseillé, car son poids peut entraîner la déformation du talon et des flancs. Pour entreposer vos pneus dans des conditions optimales, vous pouvez aussi faire appel aux prestations de gardiennage proposées par les garages.

Stockage pneus moto sans jantes

Voir les stations de montages partenaires