Constitution d'un pneu moto

1 - La bande de roulement

Composition d'un pneu moto La bande de roulement, partie en contact direct avec le sol, présente un profil différent en fonction de l'utilisation finale du pneu. Le mélange composant la bande de roulement varie également. Ces dernières années, de nouveaux mélanges innovants nés d'un savoir-faire pointu sont apparus. Et aujourd'hui, la majorité des manufacturiers proposent des pneus « multi-gomme » composés de plusieurs gommes mélangées.

Structure d'un pneu moto

a - La bande de roulement

La bande de roulement est composée de caoutchoucs naturels (latex produit par l'hévéa) et synthétiques (obtenus par pétrochimie). Le tout est ensuite travaillé avec du soufre par vulcanisation et d'autres adjuvants pour constituer la gomme du pneu.

b - Les ceintures

Les ceintures sont garantes de la résistance du pneu, de la stabilité de la bande de roulement et elles protègent également la carcasse.

c - La carcasse

La carcasse est composée, dans la majorité des pneus de voitures de tourisme actuels, de polyester. Elle peut aussi se composer de rayonne ou de nylon. Son rôle est de transmettre les charges, les forces de freinage et de direction entre la roue et la route.

d - La tringle

La tringle, qui a une forme de cerceau, est composée de filaments d'acier hautement résistants qui forment un ruban recouvert de caoutchouc. Ce ruban est enroulé pour former un cercle maintenu par des attaches jusqu'à l'assemblage final avec les autres éléments du pneu. C'est la tringle qui maintient le pneu sur la jante et assure son étanchéité.

À savoir :

Plus la gomme de la bande de roulement est tendre, plus le grip du pneu est important mais moins le kilométrage l'est. Lorsqu'elle est dure, le grip est moindre mais le kilométrage est meilleur.

Exemple :

Le Dunlop Qualifier 2 présente de multiples avantages grâce à une technologie bi-gomme :

  • une meilleure adhérence par temps sec comme par temps de pluie
  • une très bonne stabilité même à grande vitesse et une usure moindre
  • une utilisation optimale par toutes températures
  • une motricité parfaite en ligne droite et une très bonne adhérence à des angles entre 35 et 55 degrés, avec une stabilité et une durée de vie du pneu préservées
  • une montée en températures plus lente, même quand la température extérieure est faible

Le pneu arrière présente également un profil bi-gomme qui permet d'assurer une zone de contact plus importante avec la route et d'offrir un retour d'information complet au pilote.

2 - La carcasse

Composée d'une ou plusieurs couches de nylon, de rayonne ou de polyester, la carcasse donne sa forme au pneu et sert à offrir des forces motrices plus flexibles du talon à la bande de roulement. Les 2 principaux types de carcasse sont la carcasse « diagonale » (1) et la carcasse « radiale » (2).

(1)

(2)

3 - les flancs

Les flancs assurent en grande partie l'absorption des bosses et la transmission des forces centrifuges. Ils jouent également le rôle de plaque d'identité où figure le nom du pneu et présentent des combinaisons de chiffres et de lettres qui indiquent la vitesse maximale et la charge autorisées.

4 - la tringle

La tringle relie le pneu à la jante sans pertes d'air grâce à des fils métalliques placés dans la gomme. C'est elle qui amortit les torsions provoquées par les accélérations ou les freinages.